Pour les élections régionales 2021, notre démarche citoyenne inédite souffle un vent de démocratie participative en région Centre-Val de Loire. Des collectifs de citoyens·nes n’ayant jamais milité dans des logiques partisanes se sont alliés aux côtés de partis politiques pour créer un Nouveau Souffle Écologiste et Solidaire sur leur territoire.


Une démarche citoyenne inédite

Depuis l’été 2020, près de 600 citoyens·nes participent à la rédaction du programme électoral et mènent campagne pour faire gagner cette liste aux élections régionales. Le tout, main dans la main avec les partis politiques qui la soutiennent.

Les Comités Citoyens de Campagne : le cœur de la démarche

Ces habitant·es se sont réunis géographiquement selon leur « bassin de vie » au sein d’une vingtaine de groupes : les Comités Citoyens de Campagne (que nous appellerons « Comités » dans cette page).

Chaque comité possède son fonctionnement propre : ordre du jour, rythme et dates des réunions, actions de campagne… Ce système permet à chacun de traiter dans son bassin de vie les questions qui lui sont spécifiques.



Le Repositionnement des partis politiques

Nous faisons le pari qu’un repositionnement sincère des partis peut être la voie pour réussir. Ils doivent être des outils au service de l’émancipation, de l’appropriation par les citoyens·nes des enjeux qui les concernent directement. Il s’agit de redonner du pouvoir, celui de l’égale capacité d’influencer la décision et de nourrir l’intérêt général.

Seul le maintien de ces pratiques au-delà du temps de la campagne permettra de nourrir cette confiance. C’est le choix qu’ont fait l’ensemble des forces politiques dans cette démarche originale, qui évite ainsi toute tentative de dénaturation ou de récupération politique.

Cela s’illustre dans un organigramme transparent et inclusif :



Un processus inédit de constitution de la liste

L’objectif est de constituer une liste composée pour environ 60% de membres des partis politiques et 40% de citoyens·nes issus·es des comités. Chaque candidat·e s’engage, dans sa profession de foi, à respecter les valeurs et principes de la liste du Nouveau Souffle.

Les comités ont eu l’opportunité de choisir leurs candidats·es en expérimentant des modes de désignation démocratique innovant : décision au consentement ou au consensus, élection sans candidat, vote préférentiel, au jugement majoritaire etc.

Les partis politiques partenaires de la liste ont également désigné leurs candidats·es sur la base des accords politiques conclus.

Une Commission de liste a été créée en janvier 2021 d’un mix paritaire entre les partis politiques qui composent la liste et des citoyens·nes volontaires tirés·es au sort, issus·es des comités.



Une tête de liste facilitateur et animateur du projet

Si l’expression consacrée considère qu’une liste comporte une tête, nous défendons l’idée que celui qui aurait la responsabilité d’assumer la fonction de Président de Région, soit davantage un animateur et un facilitateur du collectif, en cohérence avec l’idée d’une rénovation des formes de gouvernance.

La survalorisation de la fonction largement renforcée par des cadres réglementaires qui concentrent les responsabilités sur la « tête de l’exécutif » n’exclut pas d’imaginer d’autres façons d’occuper la fonction.

Charles Fournier, actuel vice-Président de la Région et tête de liste d’Un Nouveau Souffle, a été désigné pour être le facilitateur de ce mouvement.


Une campagne innovante

Cette démarche est unique en France à l’échelle d’une région !

Nous expérimentons des outils d’intelligence collective, nous débattons, nous organisons des ateliers d’éducation populaire. Car les élus ne peuvent décider seuls depuis leur bureau à Paris, Orléans ou Tours ; le lien avec le territoire et la vie quotidienne des habitant·es est le point central de la campagne.

La démarche d’éducation populaire

Construire une démarche citoyenne suppose de rendre possible l’accès de toutes celles et ceux qui s’engagent à l’information et permettre l’appropriation des enjeux. C’est un processus ancré dans l’éducation populaire que nous avons construit, alliant séquences de formation, débats et confrontation des points de vue, rencontres avec des acteurs et visites de terrain.



Au final : un programme et un Nouveau Souffle

Cette démarche participative, citoyenne et politique, permet de constituer une liste représentative de la diversité des parties prenantes, dont le nom est « Un Nouveau Souffle écologiste et solidaire » pour la région Centre-Val de Loire.

Nous devons nous organiser autrement pour rendre possible l’écriture d’une histoire régionale, nourrie de chacune de ces histoires locales. C’est le sens de ce que nous avons entrepris pour cette campagne et ce que nous ferons demain si nous sommes en responsabilité. Nous appelons tous les citoyens et citoyennes de cette région à nous rejoindre, à voter pour ce projet ambitieux, écologiste, où les habitants sont au centre.