Notre équipe se compose de militants-es associatifs, de citoyen-nes concerné-es, de spécialiste de la politique… Nous sommes toutes et tous animé-es par cette idée qu’une société solidaire et écologiste est possible.


Charles Fournier

Tête de liste Un Nouveau Souffle

Natif de Sologne où j’ai appris tout autant l’amour de la nature que l’inquiétude pour son devenir, je suis le fruit d’un parcours d’éducation populaire et de di-verses expériences dans l’économie sociale et solidaire et le secteur public. «On ne change pas le monde sans les gens» est ma devise ; elle porte l’idée que les transformations écologiques que nous devons réussir reposent sur la rénovation de nos fonctionnements démocratiques revivifiés et sur l’exi-gence de la justice sociale.

Actuellement Vice-Président de la Région, en charge de la Transition Écolo-gique et Citoyenne, j’ai initié plusieurs démarches originales comme celle de la démocratie permanente (qui a été essaimée dans d’autres territoires) ou encore de la COP régionale, permettant de revisiter le rôle des collectivi-tés et d’accompagner l’entrée en transition des territoires, pour et avec les ha-bitants. Aujourd’hui, je suis fier et honoré d’animer cette dynamique citoyenne. Nous sommes déterminés et prêts à écrire une nouvelle page pour notre région.

Claire Veret

Directrice de campagne

L’engagement est une valeur cardinale de ma vie, depuis toute petite. Comme un vent de révolte et d’idéalisme qui soufflerait sur une existence d’enfant autrement calme et joyeuse. Relier, créer des ponts est une autre constante de mon parcours : nous sommes tous multiples et je n’aime pas nous mettre les uns et les autres dans des cases. Alors, je relie des mondes – parfois étanches – dès que je le peux : fonctionnaire de formation (Sciences Pô paris puis INET), j’ai crée une entreprise et co-fondé 4 associations. Une expérience bien pratique pour comprendre les enjeux de tous ces milieux et faire en sorte, du mieux que je peux, qu’ils se nourrissent mutuellement.
Animée par de longues études puis de premières activités professionnelles dans des bureaux, j’ai finalement glissé vers la permaculture, les deux mains dans la terre. Ce que j’en retire, au-delà d’un bien vivre : la conviction que nous avons besoin d’aller retours constants entre la théorie et la pratique pour avancer dans la bonne direction. C’est avec enthousiasme et responsabilité que je coordonne – en lien avec tous mes collègues et les militants – la campagne du Nouveau Souffle. Un réel honneur que de pouvoir m’inscrire ainsi dans la dynamique lancée par Charles Fournier, un personnage politique et avant tout un être humain, qu’on a la chance d’avoir dans notre région. Et quand j’écris ce mot « chance », je pèse mes mots.

Louise Frizon

Responsable communication

« Demain est moins à prévoir qu’à inventer ». Mon cœur de métier, la communication, est un domaine multiforme en constante évolution. À mes yeux, communiquer ce n’est pas juste transmettre une information, cela va bien au delà… C’est établir une connexion, créer un échange autour d’un sujet. Allier communication et écologie me fascine, et travailler en lien avec plus de 600 citoyens dans ce projet est riche d’enseignements, tant sur le plan professionnel que personnel ! La communication n’est pas une science exacte… elle s’apprend un peu plus chaque jour et elle se cultive. Et c’est bien cela qui la rend si exaltante !

Florent Grospart

Chargé de programme

Depuis tout jeune, je m’engage dans des projets de société. Du monde associatif, au monde culturel, je suis engagé politiquement depuis près de 20 ans auprès d’EELV. Aujourd’hui, je met mon expérience au service de cette grande dynamique politique et citoyenne.

Edouard Marchal

Chargé de communication

J’ai rejoint l’équipe de campagne en janvier 2021 pour mettre mes compétences de communicant au service de ce projet qui me semble le meilleur pour notre région. Fraîchement arrivé dans le Loir-et-Cher en mai 2020, j’ai co-fondé un habitat partagé, le Moulin Bleu. Depuis des années, je travaille à promouvoir les mouvements, les entreprises, les associations, les citoyens… qui s’engagent au quotidien à bâtir un monde juste et soutenable. Les régions me paraissent être un échelon plus que pertinent pour créer des bulles résilientes de vie, proposer des solutions qui s’adaptent aux réalités de chacun-e et ne laissent personne de côté.

Zélie Geneix

Chargée de projet

Je suis étudiante en science politique. Quand j’ai découvert la démarche de Charles, citoyenne, écologiste et solidaire, je me suis engagée dedans. Je crois sérieusement que la politique a besoin de ce genre de projet pour nous redonner confiance !

Candice Menant

Chargée de projet

Étudiante en master environnement, je suis très inquiète pour l’avenir de ma génération. Je ne veux pas, et ne peux pas, rester sans agir. Même s’il est déjà très tard pour avoir une chance de rester sous la barre des 1,5°C fixé par la COP21, je veux y croire. C’est pourquoi j’ai travaillé deux ans en Bolivie dans une association qui lutte contre la déforestation et pour une agro-foresterie respectueuse des humains et de leurs savoir-faire ancestraux. Originaire de Saint-Gervais-La-Forêt, petite commune proche de Blois, ma première réaction lorsque j’ai rencontré Charles fut la surprise. Il ne parle pas comme un politique. Il n’a pas peur de dire la vérité sur les changements profonds que nous devons engager pour offrir à ma génération une chance de pouvoir vivre dans un monde apaisé. Les solutions se trouvent au niveau local, la Région, avec les citoyens de notre liste, a le pouvoir d’agir pour le climat. Après il sera trop tard.

Leopold Budor

Chargé de projet

Depuis petit je rêve de participer à changer le monde, pour une société plus juste, soutenable et démocratique, plus humaine. Au bout de quelques jours seulement au sein de l’équipe, j’ai compris qu’on était en train de le faire, que les centaines de citoyens engagés depuis des mois le font déjà. Durant mes études en droit puis en accompagnement politique, je me suis engagé dans les associations étudiantes de mon université, au conseil d’administration de celle-ci aussi, pour essayer de faire vivre ce lieu, d’y créer une démocratie vivante dans laquelle les jeunes seraient véritablement acteurs de leur environnement. Lorsque j’ai rencontré Charles et l’équipe qui l’entoure, je me suis immédiatement retrouvé dans le projet qui nous rassemble aujourd’hui, et j’y ai appris plus que nulle part ailleurs. C’est une chance unique que de pouvoir participer à ce projet, d’aussi près, entouré de personnes aussi brillantes que profondément humaines. Si je m’engage à leurs côtés aujourd’hui c’est pour réaliser mon rêve, car je sais que le Nouveau Souffle en est capable.

Benjamin Veron

Community Manager

Après plusieurs années passées dans différentes entreprises à Paris, j’avais envie de donner un sens à mes missions et ce dans ma région d’originaire. Comme beaucoup de jeunes de ma génération, je m’inquiète de voir l’urgence climatique et sociale grandir et constater qu’aucun de nos politiques ne saisissent véritablement ces sujets. L’univers de la politique m’était jusqu’alors totalement étranger. Lorsque j’ai rejoint Un Nouveau Souffle, j’ai trouvé une véritable dynamique portée par Charles et le collectif des 600 citoyens. Des femmes et des hommes investis dans leur ville, qu’elle soit rurale ou urbaine, et qui souhaitent redynamiser leur région, ma région. Aujourd’hui et d’autant plus durant cette crise sanitaire, les réseaux sociaux jouent un rôle primordial dans la communication de notre parti. Au travers des likes, commentaires et partages, c’est avant tout notre opinion que nous exprimons.  À nous de les utiliser pour également faire bouger les choses !